Musiques et danses traditionnelles en Massif Central
Actualité et projets

Créations réalisées ou en cours

La bourrée en chantier

La maison du patrimoine oral et d’autres acteurs du réseau de la région Bourgogne travaillent depuis 2 ans sur la question de la création en danses traditionnelles. Comment mettre une danse sociale sur la scène ? Qu’est-ce qu’un processus de création, comment s’approprier une danse et l’interpréter, comment construire un dialogue musique-danse pour un public ?

Trois rencontres se sont déroulées afin de traiter ces questionnements avec des acteurs ayant tenté l’expérience :

  • la première rencontre, La journée de la danse, s’est déroulée en octobre 2009 avec des stages de Christian Frappa (danse) et François Breugnot (violon), Anne-Lise Foy (chant et danse) et Zahia Bensaïdani (danse), qui nous ont proposé de s’intégrer directement dans leur processus de création. A l’appui, leurs travaux respectifs (37°2 et Parole de planche) ont pu être montrés et discutés.
  • La deuxième rencontre, La bourrée en chantier n°1, proposait aux danseurs du territoire de se rencontrer autour de cette question de création, avec, à l’appui, des documents de collectages de la région Bourgogne et Limousin. Les intervenants principaux étaient Françoise Etay (danse), Raphaël Thiery (danse) et Eric Desgrugilliers (chant à danser).
  • La troisième rencontre, La bourrée en chantier n°2, abordait ce travail de création entre musiciens balistes, issus de plusieurs pratiques d’instruments et d’apprentissage de ces instruments. Les intervenants principaux : Didier Gris (violon, bouzouki), Gaël Rutowski (cornemuses) et Sébastien Lagrange (accordéon).